Sensory Fiction, le projet de roman connecté

Après l’ouïe et l’odorat, les livres continuent à faire tomber des barrières et à nous surprendre !

Sensory Fiction est un livre unique en son genre  intitulé « The girl who was plugged in » (Littéralement : « La fille qui était branchée »), œuvre de science-fiction écrite par James Tiptree, une femme, comme son nom de plume tente de le cacher… en 1973 !

Il ressemble à n’importe quel livre mais sa taille et son épaisseur ont de quoi interpeller : En effet,  cet ouvrage permet d’expérimenter les émotions de son personnage principal à l’aide d’une veste connectée à revêtir avant d’entamer la session de lecture !

sensory-fiction-lumiere
Le livre du futur

Le tout est encore au stade de prototype mais va déjà loin dans les technologies utilisées ! Le MIT Media Lab, qui a développé et donné une forme physique au concept, a utilisé près de 150 LED programmables pour illuminer la couverture du livre, permettant ainsi par des jeux de couleurs de faire changer l’ambiance tout autour de vous tandis que la veste, équipée d’un système de régulation de température (méthode Peltier), de plaques vibrantes et d’un système de compression par airbags, vous fera expérimenter avec l’héroïne la force de l’amour ou du désespoir, la sensation de liberté ou celle d’enfermement…

sensory-fiction-veste-avant

sensory-fiction-veste-arriere
Vues avant et arrière de la fameuse « veste » à enfiler avant de commencer la lecture

En jouant sur la transmission de chaleur, sur le rythme cardiaque ainsi que sur l’atmosphère de la pièce, Sensory Fiction vous transporte au-delà des mots et, s’il ne remplace pas votre imagination (heureusement !), vous permet en tout cas d’être plongé corps et âme dans le récit, pour une immersion maximale !

On a hâte de savoir si de nouveaux récits vont être adaptés au concept !

 _________________________________

Article source (Anglais) | Images:  F3H3

Laisser un commentaire