Le contenu digital d’ADP en piste pour un nouveau départ !

BLOOK ME UP !

Sur les réseaux sociaux, les publications ont une durée de vie de quelques heures, avant de tomber dans l’oubli. BlookUp déjoue l’instantanéité des réseaux sociaux en matérialisant votre contenu dans des “blooks”.

Le Groupe ADP – anciennement Aéroports de Paris – a souhaité prolonger la portée de leurs publications et valoriser leurs actions digitales. Arnaud Gaulupeau, responsable des communautés digitales et influence de Paris Aéroport, revient sur les différents usages du blook dans le Groupe, rencontre :

Commençons par le commencement, combien avez-vous de blooks à votre actif ?

Arnaud Gaulupeau : Nous avons imprimé nos livres Facebook et Instagram relatifs à 2018, ainsi que les Top 100 des tweets de notre Président-directeur général, Mr Augustin de Romanet et de notre Directeur général Mr Edward Arkwright.

Quels usages en avez-vous fait ?

A. G. : Notre blook d’Instagram s’est substitué aux traditionnels chocolats pour nos voeux de 2019 et a été offert à nos clients et partenaires. Le livre de notre page Facebook a été réservé à un usage interne afin de valoriser nos actions de communication sur ce réseau social. Les livres Twitter étaient des présents de fin d’année pour le comité exécutif du Groupe ADP.

Couverture du blook de l'Instagram de Aéroports de Paris

« Nos clients comme nos partenaires ont été séduits par le livre ! »

Pour quels objectifs ?

A. G. : Nos objectifs étaient différents selon les réseaux et donc, propres à chaque livre de ces derniers. Pour Instagram par exemple, nous recherchions avant tout de la visibilité à travers notre blook. Pari gagné avec ce goodie tout à fait singulier !

À travers cet « objet cadeau », nous avons aussi pu montrer que nous étions un grand groupe capable d’innovation. Notre livre Facebook est un formidable support interne. Il est efficace aussi bien pour valoriser notre travail de community management auprès de la direction, de manière parlante et impactante, que pour archiver les différents contenus.

« Nous souhaitons exploiter ce goodie sur le salon du Bourget, pour son côté fun, décalé et néanmoins institutionnel. »

Quelles ont été vos impressions quand vous avez découvert le blook ?

A. G. : J’ai été séduit par plusieurs points. La première fois que j’ai vu un blook, j’ai trouvé les formats totalement adaptés aux réseaux sociaux : carré pour Instagram, portrait pour Facebook et de poche pour Twitter. Le rendu qualitatif, aussi bien au niveau du papier, des photos, et la possibilité de charter la couverture du blook sont également des atouts majeurs selon moi.

Et l’objet en lui-même m’a beaucoup plu : son originalité, son apparence un brin vintage, son décalage dans le fait de décliner du contenu digital en version papier et le plaisir de pouvoir parcourir le livre comme de l’offrir !

Et les réactions des personnes à qui vous l’avez offert ?

A. G. : Nos clients comme nos partenaires ont été surpris et séduits par le livre. D’autant plus que nous étions les premiers (et les seuls) à leur avoir offert un blook.

Avez-vous prévu de nouveaux blooks pour 2019 ?

A. G. : Nous allons réitérer les blooks pour nos prochains voeux ! Nous souhaitons également exploiter ce goodie sur le salon du Bourget, pour son côté fun, décalé et néanmoins institutionnel.

D’autre part, nous venons de mettre en place des actions de communication avec nos ambassadeurs. Imprimer leur contenu via un blook pourrait être un moyen intéressant de valoriser et mettre en lumière leur travail.

Merci à Arnaud Gaulupeau d’avoir répondu à nos questions !




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.