3 Questions à : Magali Deconinck – Pourquié / Responsable Communication & Relations presse des Châteaux Langoa – Léoville Barton

Magali Deconinck – Pourquié et le blook des Châteaux Langoa – Léoville Barton

Quelle était votre première réaction face au blook ?

J’ai trouvé le concept très novateur : le fait d’imprimer, de matérialiser un support purement digital. Lorsque j’ai vu le blook de notre domaine, j’ai été tout de suite conquise. Je l’ai montré à Damien Barthon, la nouvelle génération de la famille Barthon et lui aussi a été séduit  par l’idée.

Qu’est-ce qui vous a motivé à utiliser ce support ?

La nouveauté de ce support m’a fortement intéressée. Il est toujours intéressant de figurer  parmi les premiers à utiliser un produit nouveau. Le blook va nous permettre d’illustrer le côté innovant de la marque. La possibilité de personnaliser le blook est très bien pensée. Ce n’est pas uniquement un catalogue des images de l’année mais un objet que l’on peut s’approprier, qui est propre au domaine.

Le blook est un support qui permet de communiquer de façon différente et innovante.

Souvent, nos partenaires BtoB (les dirigeants des grandes maisons de négoce ou les courtiers) ne gèrent pas les comptes des réseaux sociaux de leur entreprise. Ils ne voient donc pas forcément l’activité sur le flux et les pages des réseaux sociaux. Le blook est un bon complément dans la mesure où il sera adressé aux dirigeants des sociétés professionnelles, aux courtiers et aux négociants et nous permettra de leur montrer notre activité en ligne et donc de valoriser ce qui se passe sur ces plateformes. C’est un support qui permet de communiquer de façon différente et innovante.

Dans quel contexte comptez-vous les utiliser ?

Le blook de notre profil Instagram sera réservé à un usage en BtoB, afin de mettre en avant ce côté innovant. Sur ma stratégie de communication j’insiste sur l’innovation, et le blook est un support qui s’inscrit parfaitement dans ma stratégie et est complémentaire avec mes objectifs.

On pourrait faire un édito sur le millésime de vins de 2018, avec des photos qui ont été prises au cours de l’année 2018. Ce serait aussi intéressant de le distribuer en interne, pour offrir une copie aux vignerons. Ils sont très fiers de travailler pour la propriété. Comme il y a beaucoup de photos sur nos comptes réseaux sociaux, ils pourraient être fiers de recevoir ce livre qui retrace  leur travail sur quatre saisons.

Merci à Magali Deconinck – Pourquié d’avoir répondu à nos questions !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.