Le blook : ce nouvel outil d’ « employee advocacy »

Employee advocacy ou la volonté de voir vos employés devenir ambassadeurs de votre entreprise. Cette stratégie est une priorité pour tout ceux qui comprennent l’impact des réseaux sociaux ; le blook devient alors le meilleur moyen d’optimiser cette approche.

Continuer à lire « Le blook : ce nouvel outil d’ « employee advocacy » »

3 Questions à Guillaume Bordas, Responsable du Pôle Digital de la Ville de Limoges

Quels blooks avez-vous réalisés et dans quel contexte les utilisez-vous ?

Nous avons créé les blooks Facebook et Instagram. Facebook, car nous avons une forte  présence sur cette plateforme (nous comptabilisons à ce jour près de 50000 abonnés) et Instagram, car nous y publions quotidiennement les plus belles photos de notre  ville.

Continuer à lire « 3 Questions à Guillaume Bordas, Responsable du Pôle Digital de la Ville de Limoges »

Prolongez la portée de vos tweets professionnels !

500 millions de messages sont partagés chaque jour sur Twitter. Dans ce flux constant, les tweets demeurent éphémères et ne touchent leur cible que de manière fragmentée.

BlookUp lance une solution inédite pour prolonger la portée d’un compte Twitter professionnel : le livre Twitter Classic ! Ce nouveau « blook » permet aux entreprises de restituer les temps forts de leur actualité auprès de leurs interlocuteurs clés, tout en valorisant leur action dans le digital.

Continuer à lire « Prolongez la portée de vos tweets professionnels ! »

Faites le livre de la page Facebook de votre marque !

BlookUp imprime le livre de la page Facebook de votre marque !

Community Manager, responsables social media, vous êtes les pilotes de la communication digitale de votre marque, de votre entreprise ou encore de votre association. Que vous travailliez en agence ou au sein même de l’entreprise, vous utilisez à ce titre Facebook quotidiennement, qui est pour vous un outil de travail indispensable. Vous avez fréquemment besoin de rendre compte de l’activité de votre action sur votre Page professionnelle Facebook. Quoi de plus parlant qu’un véritable livre papier comme preuve vivante de votre travail au quotidien sur ce réseau social ?

C’est ce que propose depuis aujourd’hui BlookUp. Notre plateforme, déjà leader du livre de blogs en France et en Europe, vise à présent les professionnels du marketing digital et des réseaux sociaux pour leur permettre de garder une trace écrite de leur page Facebook « entreprise ».

Mettre en avant son entreprise de façon unique.

Immortaliser l’engagement de vos fans, vos meilleurs événements ou opérations marketing, vos meilleures publications ou photos, rendre compte de son travail et le valoriser auprès de son patron 😉, avoir une trace écrite de sa production, année après année ou encore surprendre vos collaborateurs, clients ou partenaires en leur offrant un livre de votre page Facebook… pour toutes ces raisons, le livre de votre Facebook Pro est fait pour vous ! BlookUp vous donne la possibilité d’avoir en main le livre « papier » unique de votre page entreprise ou de votre marque. Car rien ne remplace le papier pour garder à portée de main la preuve écrite de vos meilleurs échanges avec votre communauté de fans.

Comment ca marche ?

Créer son livre Facebook n’exige que quelques clics et ne prend que quelques minutes : il suffit de se connecter sur la plateforme BlookUp.com, de choisir la page dont on est administrateur et la période de temps à couvrir. Après avoir importé le contenu, il rassemble dans une mise en page élégante tous les publications, photos, vidéos, lieux visités, commentaires postés sur la page Facebook … on peut le personnaliser en ne gardant que certains types de contenu, choisir la couleur du thème, la couverture et la quatrième de couverture, visualiser un aperçu en direct.

Il ne reste plus qu’à le commander en ligne, le livre est livré en 8 jours ouvrés à l’adresse de son choix, professionnelle ou pas !

Alors qu’attendez-vous pour imprimer le livre Facebook de votre page Pro Facebook !

Mainichi Shinbun, le journal japonais à planter !

Les nouvelles se sèment littéralement et fleurissent pour embellir jardins et balcons !

Dans l’imaginaire collectif, on voit facilement le papier brûler pour nous réchauffer l’hiver ou allumer nos barbecues, mais on se doute moins qu’on puisse le rendre recyclable au point de le retourner à la terre !

green-newspaper-exemples

green-newspaper-echantillons

Ce concept étonnant nous vient du Japon, où le Mainichi Shinbun ( 毎日新聞 ), un quotidien crée en 1872 et tiré à plus de 5 millions d’exemplaires, a eu l’idée de proposer une version sur papier d’impression bio-dégradable et facile à planter ! Le projet, nommé « Green Newspaper » à juste titre,  a connu un franc succès auprès d’une population japonaise urbaine désireuse de renouer avec la nature.

Il suffit d’émietter le papier (composé d’un mélange de papier recyclé, de graines, d’herbe, d’eau, de fleurs comme des marguerites, des coquelicots ou des roses et d’une encre végétale), de le disperser dans une terre fraîchement retournée, d’arroser, et voilà ! Une jolie plante en pot qui grandit pour votre plus grand plaisir !

green-newspaper-etapes

green-newspaper-pousses.png

Le quotidien Mainichi Shinbun est bien connu des Japonais·es pour ses postures souvent favorables à l’environnement, et une bonne façon de montrer son engagement était de charger l’agence publicitaire Dentsu de monter ce projet, qui est aussi de fait une campagne marketing particulièrement réussie. En effet, cette version du journal n’a été distribuée qu’en nombre limité de copies et seulement pour une occasion spéciale.  Mais elle a au moins eu le mérite d’intriguer et de faire réfléchir à notre usage du papier.

En attendant que nos journaux locaux et nationaux s’inspirent de cette idée à la fois insolite et bien trouvée, il est toujours possible de ramener de votre prochain voyage au Japon un exemplaire papier rare du Mainichi Shinbun, ou de commencer à apprendre le japonais avec sa version en ligne (ou en anglais ici).

   _________________________________________

Article source – Crédits photos : Peopleofprint