« Français et Lecture », l’étude du CNL !

A l’occasion du Salon Livre Paris, le plus grand salon du livre en France qui aura lieu cette année du 24 au 27 Mars, une fois n’est pas coutume, on vous partage une étude récente du Centre National du Livre (CNL) !

Récente, car conduite en janvier 2017 (la  précédente remontait à 2015), cette étude brosse un portrait plutôt positif de la relation qu’entretiennent les français·es avec la lecture et met en évidence des évolutions dans les motivations et les pratiques.

man-woman-smiling-books

Qui lit, et pourquoi ?

En effet, nous serions 84% à nous déclarer lecteurs et lectrices quasi quotidien·nes, principalement de romans (69%) de livres « pratiques » consacrés à la décoration, la cuisine, le bricolage (59%), et de BD, mangas ou Comics (48%). Notre goût pour la lecture serait motivé par le simple plaisir, le désir d’apprentissage et d’ouverture sur le monde, mais aussi par l’envie de s’évader, de passer le temps et d’oublier ses soucis. Lire aurait donc des vertus recherchées et appréciées !

L’étude révèle que le lectorat français est composé d’autant d’hommes que de femmes, que ces personnes sont majoritairement jeunes et diplômées et souligne également l’influence importante de l’éducation et du contexte familial sur les pratiques de lecture, puisque près de 20 % des français·es qui ne lisent pas n’ont pas été initié·es à cette activité dans leur enfance.

girl-reading-library

Livres d’occasion, achats en ligne et lecture digitale en hausse

La fréquentation des médiathèques et des bibliothèques est restée stable par rapport à 2015, de même que la proportion de visiteurs qui empruntent dans ces établissements. Les livres neufs ont toujours la cote mais 34% des lecteurs et lectrices ayant acquis un livre en 2017 l’ont acheté d’occasion, contre 26% en 2015.

Enfin, en parlant d’achats, si les librairies générales et spécialisées et les grandes surfaces culturelles restent en tête des lieux où nous aimons chiner nos livres, les sites de vente en ligne progressent très rapidement, faisant d’Internet le troisième lieu d’achat de livres !

Le CNL explique cette hausse par l’absence de librairies à certains endroits du territoire, d’ouvrages indisponibles dans les circuits de distribution « traditionnels », mais aussi par la tendance que nous aurions à penser que les prix seraient plus élevés en boutique alors que la loi française garantit depuis trente-cinq ans le prix unique du livre.

En parallèle de la hausse des achats de livres sur Internet, les amateurs d’e-books se font aussi de plus en plus nombreux, avec 24% en 2017 contre 19% en 2015.

La France aime les livres ? Il semblerait donc que oui ! Il ressort de l’analyse du CNL que le livre reste un objet que l’on aime offrir et conserver, et que si les Français ne lisent pas plus, c’est plus par manque de temps que d’envie.

On vous avait dit que le livre papier avait encore de l’avenir 😉

________________________________________

Source articleTélécharger l’Étude « Français et Lecture 2017 » du CNL – Crédits photos : PJ Accetturo, Josh Felise

Interview : Minh-Tho livre ses impressions sur la création de son blook

L’équipe de BlookUp a eu le plaisir d’échanger avec Minh-Tho, qui a réalisé un livre à partir de son blog et qui a accepté de partager son avis avec notre communauté. Trève de suspense, elle nous dit tout sur l’impression de son joli blook !

  • Présentez-vous en quelques lignes
    Je m’appelle Minh-Tho PHAM. Je suis titulaire d’un Master 2 de Marketing-Communication-Publicité depuis Octobre 2014 et suis actuellement une formation pour devenir rédacteur web.

blook-mihn-tho-pham-2

  • De quoi traite votre blog ?
    « How to survive in Paris » est un blog généraliste et éclectique sur la vie parisienne et d’autres sujets qui me tiennent à cœur. Sa particularité tient au fait qu’il est écrit en Anglais et qu’il est lu par des internautes des quatre coins du monde. Passionnée d’écriture créative, je suis notamment l’auteur d’une trentaine de poèmes et nouvelles. Mes poèmes sont l’expression métaphorique de mes émotions du moment ou des causes qui me tiennent à cœur. Mes nouvelles sont plutôt des romances et ont généralement un lien avec Paris.
  • Pourquoi avez-vous décidé d’imprimer votre blog ?
    Mes poèmes et nouvelles sont des créations uniques et je voulais garder une trace matérielle de mes écrits. J’ai choisi d’imprimer un recueil de 18 poèmes et un de 16 nouvelles pour le plaisir de les avoir sous forme de livre et pour les diffuser à mes proches et à un public plus large.
  • Comment avez-vous connu BlookUp ?
    L’idée de faire un ou plusieurs livres à partir de mon blog me trottait dans la tête depuis plusieurs mois. J’ai simplement fait une recherche sur Internet et BlookUp était un des rares sites à être compatible avec la plateforme WordPress donc j’ai décidé de sauter le pas.
  • Quels sont, selon-vous, les points positifs de BlookUp ?
    Les droits d’auteur appartiennent à l’auteur du blog dont le blook est tiré. On ne paye que les exemplaires que l’on souhaite commander. L’importation des données du blog est assez rapide et la création du blook est simple d’utilisation. On crée soi-même sa biographie, sa photo de couverture et sa quatrième de couverture. On reste maître de la naissance de notre blook de A à Z. Enfin, on peut choisir de rendre notre blook privé ou public. L’avantage de le rendre public est qu’on peut le mettre en vente sur le Blookshop de BlookUp, on peut fixer notre prix de vente et donc la marge que l’on va toucher par vente de blook.
  • Quels sont les points négatifs ?
    On ne peut pas retoucher les photos ni changer leur dimension. Lors de la création du blook, si notre blook est trop long, il faut reprendre la sélection des articles à publier depuis le début, ce qui peut être fastidieux.
  • Comment jugez-vous l’élaboration et l’organisation de votre blook ?
    L’élaboration et l’organisation du blook peut être facile et rapide si on se limite à une photo par article et à un blook pas trop volumineux, idéalement une quinzaine d’articles. L’aperçu du résultat est également d’une grande aide lors de la création du blook.
  • Comment trouvez-vous le résultat final ?
    Je suis très heureuse d’avoir des exemplaires physiques de mes écrits préférés. L’impression des pages est nette et belle, cela donne un rendu satisfaisant. L’image de couverture que j’ai choisie est un peu pixellisée, mais à part cela, je n’ai rien à redire. Les blooks sont beaux, légers et on peut les emporter partout avec soi !
  • Quels sont les retours de votre entourage ?
    Mon entourage me soutient et a commandé plusieurs exemplaires. Il est content que je puisse réaliser un projet qui me tient à cœur.
  • Pourquoi avoir décidé de rendre votre blook public dans le BlookShop ? Que pensez-vous de cette possibilité offerte par la plateforme ?
    Je voulais qu’il puisse être commandé par un public aussi large que possible. Le fait d’avoir son blook officiellement en ligne lui donne plus de cachet et donne un aspect plus professionnel à la vente. De plus, c’est nous qui choisissons le prix de vente et la marge que l’on touchera sur les ventes de blooks. Ainsi, tout le monde est gagnant !

Merci beaucoup Mihn-Tho d’avoir accepté de partager votre expérience avec notre communauté de blogueurs ! Vous pourrez retrouver son blook « How to survive in Paris » dans notre Blookshop par ici.

blook-minh-tho-pham