Pourquoi imprimer son blog ?

Imprimer son blog. Jusqu’encore très récemment, cela relevait presque de l’impossible. L’essence même du blog est de partager du contenu sur internet, auprès des internautes en relayant le tout via des réseaux sociaux de plus en plus nombreux. C’est un processus purement virtuel qui n’induit que des canaux digitaux. Et pourtant, le concept du blog évolue doucement et prend une tournure plus matérielle, plus réelle. Ce tournant est notamment marqué par la possibilité de transformer son blog en un véritable livre. En quoi cela peut-il intéresser les blogueurs ?

La première raison, et probablement la plus évidente, est de garder un souvenir de tous ses récits. Nous ne pouvons malheureusement pas savoir ce que deviendront les blogs dans 5, 10 ou 20 ans. D’ici-là, un grand nombre de données aura peut-être été supprimé, ou bien certains blogs tout simplement oubliés.

Grand_format_10

Imprimer son blog, c’est retranscrire tout ses articles sur du papier pour être sûr d’y avoir toujours accès, peu importe quand. C’est transformer un contenu digital en un livre réel, afin de matérialiser des mois ou des années d’anecdotes, d’expériences et de souvenirs virtuels.

Ces souvenirs gagnent d’autant plus en valeur qu’ils peuvent êtres partagés avec ceux qui nous entourent : familles, amis… le livre offre un aspect convivial que l’on ne retrouve pas forcément derrière un écran d’ordinateur.

Imprimer son journal virtuel permet également au blogueur de redécouvrir son blog d’une autre manière. Très rares sont ceux qui prennent le temps de se plonger dans leurs archives qui regorgent pourtant de vieilles photos, histoires et autres souvenirs précieux. En transformant l’ensemble de son contenu digital, le blogueur peut feuilleter des mois voire des années de blogging.

Le blog version papier, c’est d’ailleurs une autre façon de se rendre compte de tout le travail qui a pu être effectué depuis le début de son blog et de l’évolution inévitable de ce dernier au fil des articles…

A quelle fréquence publier sur son blog ?

Question récurrente pour les blogueurs, la fréquence de publication des articles est souvent difficile à appréhender. Pour déterminer quelle est la fréquence de publication idéale, 3 points sont à prendre en compte pour trouver son rythme idéal : la régularité, la définition de créneaux et d’objectifs.

Un seul mot d’ordre : garder le rythme

Que vous optez pour la publication d’un article par jour ou par mois, l’essentiel est de conserver la même vitesse de croisière. Et cela pour deux raisons :

  • La construction d’une communauté de fidèles : 

Habituer votre audience à un rythme de publication bien défini (comme publier tous les mercredis par exemple) est essentiel pour lui faire prendre l’habitude de venir sur votre blog à chaque publication d’article. Si vos lecteurs constatent une perte de rythme ou un abandon de votre blog, même pour une petite période, il y a toutes les chances pour qu’ils arrêtent de s’y rendre régulièrement.

  • Une meilleure indexation sur les pages de résultats de moteurs de recherche :

Les moteurs de recherche privilégient les blogs délivrant un contenu régulier. En effet, ceux-ci se « calent » sur un rythme pour scanner votre blog pour vérifier la publication ou non de nouveaux articles. Si vous prenez l’habitude de publier une fois par mois pour ensuite publier chaque semaine par exemple, les moteurs de recherche continueront à scanner votre blog mensuellement.

person-woman-apple-hotel

Programmer le temps consacré à son blog

Même si le blogging doit rester avant tout un plaisir et non une contrainte, il est important de définir des plages horaires où vous savez que vous pourrez consacrer du temps à votre blog. Cela peut-être deux heures le mardi soir, toutes les débuts d’après-midi ou bien juste une heure le dimanche matin…

L’important est de trouver un créneau où vous êtes sûr de ne pas être dérangé et qui ne variera pas d’une semaine à l’autre. Ainsi, il vous sera plus facile de produire du contenu régulièrement et cela qu’importe le rythme que vous aurez choisi.

Si jamais vous produisez plus d’articles que prévu, sachez qu’il est préférable d’étaler leur publication dans le temps plutôt que de les poster sur un laps de temps réduit.

Se fixer des objectifs

Ce point n’est évidemment pas obligatoire pour les tous les blogueurs. En effet, si vous tenez un blog uniquement pour votre plaisir, il est peu pertinent pour vous de plonger dans les statistiques (nombre de visiteurs, de pages vues…). En revanche, si vous souhaitez attirer le plus de visiteurs possible, l’approche ne sera évidemment pas la même.

Si vous êtes dans cette démarche, les visiteurs de votre blog devront avoir envie d’y retourner régulièrement pour y trouver des infos intéressantes. C’est pourquoi votre rythme de publication notamment devra donc être plus soutenu.

En réalité, pour assurer à son blog une bonne visibilité, les meilleurs réflexes tiennent de la rigueur et de l’organisation. Cependant, écrire des articles doit tenir du loisir et ne pas être une corvée. Ne soyez donc pas trop exigeant avec vous même 🙂

Interview : Grisélidis, blogueuse chez Yes we blog

L’équipe de BlookUp a posé quelques questions à Grisélidis, créatrice de Yes We Blog. Dédié au blogging, son blog regorge d’astuces mais traite aussi de l’actualité de la blogosphère.


Comment avez-vous eu l’idée de créer Yes We Blog ?

gg-yesweblogJ’ai décidé de créer Yes We Blog il y a maintenant un peu plus d’un an, car j’avais vraiment envie de partager sur ma passion pour le blogging et par extension, sur tout ce qui touche à cet univers : des petites astuces techniques, des réflexions, des tutoriels pour vulgariser certains aspects anxiogènes de l’administration d’un blog… En bref, j’avais envie de rendre encore plus ludique le blogging et aussi plus accessible. Si je l’ai créé, c’est aussi parce que je trouvais certaines infos sur le web, mais communiquées quelques fois de manière un peu trop académique ou très ciblée. D’autres infos sur lesquelles je publie sont en revanche des choses apprises sur le terrain, en testant et en faisant évoluer Yes We Blog 🙂

Comment trouvez-vous l’inspiration pour vos articles? Emanent-ils de demandes de lecteurs ou le choix des sujets est-il de votre propre chef ?

En général je publie en fonction des envies du moment. Si par exemple j’ai une inclinaison particulière pour une thématique à un moment précis, alors je l’aborderai. Il m’est aussi arrivé de publier deux ou trois fois de façon très ciblée sur certains points techniques, pour justement répondre à des questions postées en commentaires et qui auraient été trop survolées si j’avais répondu en seulement quelques lignes : le format du commentaire ne me paraissait pas adapté pour répondre de façon exhaustive. L’inspiration vient aussi beaucoup de l’expérience vécue au quotidien, en tant qu’internaute, en tant que blogueuse. Je note les points de blocage que je rencontre par exemple pour les aborder par la suite.

En général, où trouvez-vous les infos nécessaires à vos articles ?

La plupart du temps, je trouve les informations sur lesquelles je publie, en testant et en expérimentant moi-même les thématiques concernées : retouche Photo, test d’une extension du CMS WordPress… Je lis également beaucoup d’articles et tutoriels sur des blogs étrangers. Parfois, l’approche du blogging est différente sur des blogs étrangers, chose que j’apprécie et qui permet d’avoir un recul autre que celui que j’aurais eu d’emblée.

Combien de temps vous prend la rédaction complète d’un article ?

Cela dépend surtout du format de l’article ou billet. La rédaction d’un article classique, de type humeur ou réflexion, me prendre en moyenne une heure ou deux. En revanche, pour un tutoriel textuel, je mets de 2 à 5h, parfois plus, parfois un peu moins. Le temps de faire des captures d’écran pour imager les étapes, le temps de choisir les mots adaptés… Je ne me mets vraiment pas la pression quant au temps que ça prendra. J’y vais au feeling. Je rédige certains billets en plusieurs fois, pour relire à froid, retoucher et parfois aussi, retirer des parties négligeables…

newlogoonywb1

Vous avez plusieurs blogs. Comment faîtes-vous pour garder le rythme ?

J’ai tenté de bloguer avec une organisation presque militaire au début. J’ai également tenté de tenir un calendrier éditorial pour bien jongler entre les blogs. Mais force est de constater que par esprit de contradiction et aussi parce qu’on ne décide pas toujours de son propre calendrier (impondérables professionnels, fatigue, quotidien, obligations personnelles…), j’ai décidé d’y aller au feeling et de bloguer quand je le pouvais. Je ne me mets aucune pression quant au rythme de publication et bizarrement, ça fonctionne beaucoup mieux. Je n’ai pas ou plus l’impression de ne pas tenir un quelconque rythme.

Avez-vous des conseils à donner pour les personnes qui souhaitent se lancer dans la grande aventure du blogging ?

Je conseille vivement l’Epicerie du Blog qui aborde des sujets très importants sur le webdesign, sur les différentes plateformes de blog et qui communique des bonnes pratiques. J’ai aussi beaucoup lu Cyberentraide à l’époque où j’ai voulu lancé Yes We Blog et je le lis encore souvent. Ensuite et en fonction de la plateforme choisie par un futur blogueur, ce qui est une étape obligée, je conseillerai par exemple WPFormation pour WordPress. C’est d’ailleurs le CMS via lequel je blogue et que j’ai tendance à conseiller.

Enfin, que pensez-vous de la philosophie de BlookUp et à la « rematérialisation » de nos vies numériques ? 🙂

Je baigne dans le web depuis 15 ans et ce au quotidien. Je déplore parfois le manque de concret de tout ce digital qui nous entoure. Alors à cet effet, la philosophie de BlookUp qui est de rematérialiser nos vies numériques, me parle et me plaît beaucoup. On passe des heures à rédiger pour nos blogs, à prendre des photos et à les retoucher. Mais finalement, même si tout ça est concret dans l’univers digital, cela reste non palpable. Ce n’est pas comme un bon bouquin qu’on prendrait plaisir à feuilleter au soleil dans un parc. Avoir son blog au format papier et encore mieux, au format livre, c’est ajouter encore une autre dimension à ce petit coin du web qu’on affectionne et qu’on entretient. Je pense aussi que cela représente une très jolie et sympathique façon de partager ce que l’on fait avec des proches qui ne sont pas familiers du web et de l’informatique. L’air de rien, beaucoup de personnes restent encore frileuses ou peu intéressées par internet. Bref, j’aime beaucoup cette idée ! 🙂


Un grand merci à Grisélidis pour avoir répondu à nos questions.