Archives par mot-clé : tumblr

Le nouveau livre de Tumblr sur BlookUp !

couverture-tumblr

Les livres BlookUp continuent de faire peau neuve !

Intégralement revu, du traitement des contenus à l’apparence de la couverture, ce nouveau blook vous ravira avec son format inédit et original (20×26 cm horizontal) et son esthétique entièrement pensée pour mettre en valeur vos plus belles photos et vos plus beaux articles !

Pour tester ce livre exclusif, rendez-vous aujourd’hui sur BlookUp et importez (ou réimportez) votre blog ! Et pour vous remercier de votre fidélité, nous vous offrons 35% de remise avec le code TUMBLRBLOOK, valable jusqu’au 31/12/2017 !

interieur-tumblr

N’hésitez pas également à nous faire part de votre expérience à l’adresse sav@blookup.com, notre équipe est à votre entière disposition.

À bientôt sur BlookUp !

BlookUp : Blogs, réseaux, rythmes, nouveautés et MERCI !

Fin 2016, on vous faisait un point sur l’activité de BlookUp en matière de blogging et de réseaux sociaux, et il faut – déjà ! – faire une petite mise à jour !

MERCI !

merci-follows-blog

En premier lieu (oui, on commence l’article par le dernier élément du titre, on est comme ça, à contre-courant), on tient à vous remercier du fond du cœur pour votre suivi grandissant, votre engagement, vos partages…

En effet, 2017 a vu passer des caps significatifs d’abonnements sur toutes nos plateformes de communication, et ça, c’est évidemment grâce à vous !

WORDPRESS

logo-wordpressCAP PASSÉ : 5 000 ABONNÉS

Le blog est toujours là, en anglais (ici) et en français (ici. Non, vraiment, ici, pas besoin de cliquer, vous y êtes 😉 ), mais, comme certains ont pu le remarquer, le rythme a été revu à la baisse ; Plus de publications le Mardi et le Vendredi, donc, mais pas de panique, on vous explique pourquoi !

La première raison est simplement notre envie de proposer un unique rendez-vous, chaque Mercredi, afin de rendre chaque article plus remarquable, comme une vedette hebdomadaire venue faire son passage à heure fixe. La ponctualité, c’est essentiel.

La deuxième raison est aussi assez simple, et c’est…


Tumblr, c’est le petit dernier des réseaux de BlookUp. Cette plateforme de micro-blogging sera idéale pour vous faire partager le quotidien de notre startup !

Notre Tumblr sera plus du genre d’un Facebook, Twitter et Instagram, mais avec un ton plus libre et quotidien. Les publications seront courtes mais un plus nombreuses, et c’est ce qui explique que les articles WordPress, plus longs et donc plus demandeurs en terme de recherche et de rédaction, seront postés une fois par semaine afin d’assurer leur qualité !

Ceci étant dit, si vous avez un compte Tumblr (ou si vous êtes juste curieux·ses !), abonnez-vous à ce nouveau blog et entrez dans le quotidien de BlookUp, les joies, les galères, les locaux, l’équipe… Et le reste !

RÉSEAUX SOCIAUX

logo-facebook

CAP PASSÉ : 3 500 ABONNÉS

logo-twitter

CAP PASSÉ : 1 200 ABONNÉS

logo-instagram

CAP PASSÉ : 400 ABONNÉS

(cliquez pour accéder au réseau social correspondant !)

Du changement aussi côté réseaux sociaux, qui relaient régulièrement chaque publication issues du blog WordPress (et bientôt Tumblr), et qui avaient un nombre assez fixe de publications par jour… Désormais, on fait sauter les verrous, on se libère, et on poste, on partage , on réagit en direct !

L’accent est aussi de plus en plus mis sur les images… pour le plaisir des yeux !

_________________________________

Prêt·es  ? Alors choisissez votre ou vos plateformes favorites, invitez vos amis et ne soyez pas timides : Participez ! 😄

Interview : Le blook de Dimitri Sandler, photographe Parisien

Vos blooks nous passionnent, nous intéressent, parfois nous font rire et très souvent nous inspirent. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons les mettre en avant le temps d’un article blog…

unnamed (1)

unnamed

Particulièrement inspirés par le blook Street Report, c’est tout naturellement que nous avons choisi de mettre à l’honneur le blog et le travail de Dimitri Sandler cette semaine.
Ce photographe parisien de 42 ans jongle entre enseignement de la philosophie et du cinéma à temps partiel et production et réalisation de films sur des questions relatives à l’enseignement et l’éducation.

C’est à l’adolescence qu’il découvre la photographie. Il passe alors des heures entières dans la chambre noire d’un vieux labo remis en état par ses soins. Obsédé par l’envie d’obtenir de bons tirages, il s’efforce à travailler sans relâche ses prises de vue afin d’obtenir des photographies de qualité. Particulièrement pris par ses études de philosophie, ce n’est que quelques années plus tard qu’il se replonge dans l’univers de la photo, lorsqu’il rencontre la pensée de Walter Benjamin, un philosophe qui s’est efforcé de faire une place à la photographie dans le champ philosophique.

tumblr_nqzmn5NeOW1sidsxjo1_1280

L’envie de partager son travail avec ses proches mais également, et surtout, avec des inconnus a poussé Dimitri à créer son propre Tumblr intitulé Street-Report. « Un blog, c’est un petit lieu d’exposition perdu dans l’infini des pages web. Parfois on y fait une rencontre fortuite, un anonyme apprécie une photo et c’est flatteur. »

tumblr_nk6wwb9UDy1sidsxjo1_1280

Ce qui frappe lorsque l’on découvre les photographies de Dimitri, c’est la façon dont il arrive à saisir des instants, des mouvements, des regards… comme si nous vivions la scène photographiée. Lorsque nous l’interrogeons à ce sujet, Dimitri explique que rien n’est orchestré mais, qu’au contraire, tout est dû au hasard de l’instant : « On peut peut-être favoriser l’émergence de ces instants particuliers, mais ça ne fonctionne pas toujours. D’une manière générale, j’essaie de ne pas surprendre les gens, de ne jamais voler des images. Je m’installe longuement dans les lieux, comme dans ce café chez Hamad rue Véron, ou dans la friperie de la rue Véron. C’est une approche documentaire. Les gens finissent par me connaître, mon appareil photo cesse de les déranger. Certains en viennent même à me demander de leur tirer le portrait, ce qui donne souvent des photos un peu figées, comme quand on allait chez le photographe. J’aime bien, ils sont dignes devant l’objectif, c’est un peu un rituel. »
Car oui, Dimitri aime partir à la rencontre des inconnus, arpentant les rues parisiennes, son appareil numérique ou son vieil argentique à la main. « Je pars à leur rencontre comme on part à la pêche. Parfois je rentre bredouille et ça a le don de me mettre en rogne.« 

tumblr_n6981deWwb1sidsxjo1_1280

Mais Dimitri aime également photographier ses proches. C’est un moyen pour lui de créer un lien entre le passé et le présent : « Il y a un monde passé qui vit en moi en permanence. Le temps qui passe m’effraie et faire de la photo, c’est s’offrir l’illusion, au moins un instant, d’arrêter le temps. Pourtant, paradoxalement, si elle contribue à universaliser le présent, la photo propulse immédiatement le présent dans le passé. Surtout en noir et blanc. Quand je regarde les photos de ma fille, j’ai parfois l’impression qu’elle et moi avons vécu il y a très très longtemps.« 

C’est justement pour que sa fille puisse un jour se replonger dans son enfance au travers de ces belles photographies que Dimitri a choisi d’imprimer son blog en livre. Pour lui, le livre est également un retour aux vraies valeurs de la photographies : un tirage, un document qui se froisse dans un portefeuille, et non pas juste des pixels dans un monde virtuel…

tumblr_n7jfonqMW41sidsxjo1_1280 tumblr_n6t837Lw9S1sidsxjo1_1280

Merci Dimitri pour votre confiance.