Essilor garde un œil sur ses publications !

BLOOK ME UP !

Le propre des réseaux sociaux est d’avoir une matière aussi dense que fugace. Dans ce contexte, l’étude, l’analyse et l’archivage de ces contenus apparaissent comme un travail aussi colossal que chronophage. Sauf si vous faites appel à BlookUp !

Essilor France a souhaité historiser son activité digitale tout en sensibilisant ses collaborateurs ainsi que les autres services d’Essilor Europe et Groupe aux actions social media. Jean-Lin Henno, responsable marketing digital d’Essilor France, revient sur l’utilisation du blook par son service.

Commençons par le commencement, combien avez-vous de blook à votre actif ?

Jean-Lin Henno : Nous avons imprimé les blook Facebook et le Top 100 Instagram d’Essilor France, ainsi que les livres Facebook et le top 100 Instagram de La Bonne Vue, notre site pédagogique grand public.

Quels usages en avez-vous fait ?

J.L.H. : Nos blooks sont des livres annuels, qui ont été distribués aux différentes directions d’Essilor : France, Europe et Groupe. Ces supports ont été d’excellents outils de promotion de notre travail en interne, auprès d’autres services.

Les responsables de service tirent eux aussi profit des blooks. Par exemple, les équipes commerciales l’utilisent auprès de nos clients, le département de communication les exploitent pour les relations presse.

Nous utilisons également nos blooks comme des archives, dans lesquels nous nous replongeons pour voir comment nous avions traité tel sujet à un moment donné. C’est plus pratique que de parcourir l’historique de nos publications directement sur Facebook ou Instagram !

« Ces supports ont été d’excellents outils de promotion de notre travail en interne, auprès d’autres services »

Pour quels objectifs ?

J.L.H. : Dans un premier temps, nous souhaitions partager en interne notre production annuelle sur les réseaux sociaux, de manière nouvelle et innovante. Les blooks sont un excellent moyen de synthétiser nos actions sur une année. Le support papier rend cette matière concrète, facilite le partage à l’ensemble du personnel et permet de se rendre compte de la densité et de la variété du contenu partagé.

L’objet est également intéressant pour faire un travail de rétrospective. À travers les blook, les collaborateurs se replongent dans ce qui a été produit. Le fait que les publications soient classées par mois et par performance donne une excellente vision d’ensemble.

Cela m’a aussi permis en tant que responsable de service de mesurer les meilleurs vecteurs, comparer les contenus, apprécier le graphisme des posts et établir un constat général sur les publications afin d’en juger la performance.

Découvrez notre gamme de blooks pour les réseaux sociaux professionnels…

« Le support papier rend cette matière concrète et facilite le partage à l’ensemble du personnel »

Quelles ont été vos impressions quand vous avez découvert le blook ?

J.L.H. : Très positif, l’idée est très bonne. C’est original de voir un contenu initialement digital en version papier, de pouvoir le consulter à plusieurs ou de se l’échanger. Je trouve le concept très innovant dans son principe.

Et les réactions des collaborateurs à qui vous l’avez offert ?

J.L.H. : Nos collaborateurs ont été séduits par l’objet, qu’ils ont eux aussi trouvé innovant. Ils ont également apprécié le fait que le blook concrétise l’année de travail de notre équipe social media. Pour le CM c’est très positif également, ce support valorise son travail !

Avez-vous prévu de nouveau blooks pour 2019 ?

J.L.H. : J’ai encore de belles choses à faire avec nos blook actuels, j’ai par exemple prévu de les amener à un salon professionnel fin septembre afin de montrer aux opticiens tout le travail réalisé. Nos réseaux sociaux sont pour eux des supports de communication, c’est de la matière qu’ils partagent. Dans le cadre d’un salon, Dans cette logique, je trouve très intéressant de leur présenter ce contenu sous forme de blook ! Compte tenu du retour que nous avons de nos équipes internes, de nos contacts presse et de nos clients, il est très probable que nous renouvelions l’expérience avec Blook Up !

Merci à Jean-Lin Henno d’avoir répondu à nos questions !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.