Imprimer mes blogs dans un livre

Dans une société où tout le monde vit en accéléré, comment trouver le temps de créer son livre ? Vous trouverez dans cet article tous les informations nécessaires pour créer votre blog blook.

Livre de blog
  • Nos partenaires

Pour pouvoir créer votre blook, il faut que le contenu que vous souhaitez transformer en livre fasse partie de nos partenaires: WordPress, Blogger, Overblog, Skyrock or Canalblog

  • Options de personnalisation

Un blook de blog peut être un Le livre de blog (format 15x21cm) ou un l’Album de blog (format 20x27cm). La partie « Mise en forme » de l’éditeur vous permettra de facilement :

  1. Choisir un style de mise en page prédéfini 
  2. Changer la police et la taille pour vos titres et textes. De plus, qu’une taille pour vos images
  3. Choisir la position de votre table des matières, ou choisir de ne pas l’afficher
  • Personnaliser ma couverture
  1. Choisissez la couleur et le type de couverture
  2. Déterminez un style de couverture pour donner du caractère à votre blook.Veillez à choisir une image de qualité (au minimum 885×1240 pixels pour les Livres de Blog et au minimum 1192×1554 pixels pour les Albums de Blog)
  3. Remplissez ici le titre, le sous-titre et le nom d’auteur 
  4. Sélectionnez depuis votre ordinateur une image 
  5. Rédigez votre biographie et le résumé de votre livre
  6. Sélectionnez depuis votre ordinateur une image qui servira de portrait d’auteur pour votre 4e de couverture
Contenu du livre de blog
  • Modifier le contenu

La partie « Organiser votre contenu » vous permet:

  1. D’utiliser l’outil de sélection de dates
  2. De trier vos articles par catégories : cliquez sur « Mode chapitre »
  3. D’inverser l’ordre de tous vos articles en une fois 
  4. De dé-sélectionner ou de sélectionner tous vos articles en une seule fois 
  5. D’inclure ou d’exclure individuellement 
  6. De réordonner les articles 
  7. De modifier individuellement le contenu de chaque article 
  8. Ajouter de nouvelles photos et changer le texte

Sauvegardez les tweets #tousenterrasse grâce au Blook Twitter !

Chaque jour, découvrez dans notre BlookSpace tous nos #blookdujour, des livres sociaux qui soulèvent l’actualité du jour. Retrouvez les débats et réactions que partagent les internautes sur Twitter dans ces blooks ! Les terrasses des bars et des restaurants rouvrent aujourd’hui, découvrez le blook du jour qui regroupe les réactions sur le sujet !

N’hésitez pas à consulter notre Blookspace ! Partagez vos expériences en créant vos blooks. Vendez les sur le Blookspace pour le partager avec votre entourage ou avec votre communauté 😉 Et surtout, pensez à sauvegarder vos réseaux sociaux dans un livre social BlookUp !

La Ville de Valbonne Sophia Antipolis imprime son blook de Facebook !

La Ville de Valbonne Sophia Antipolis est une commune qui regroupe le village historique et la majeure partie de la  technopole de Sophia Antipolis, elle-même située sur plusieurs communes limitrophes. Cette  ville a choisi BlookUp pour garder une trace de cette année si “particulière”. 

Monsieur Florian Picano, responsable de la communication, a accepté de répondre à nos questions !

  • Pour commencer, quelles raisons vous ont amené à faire des blooks, à qui sont-ils destinés ?

« J’ai commandé le blook de Facebook de la ville parce que d’une part c’est une sorte de rapport d’activité sur l’année écoulée ce qui permet de mettre en avant le travail du service  communication avec toutes les publications et aussi le travail de différents services de la collectivité et puis il y a également un rôle d’archivage.

Le blook commandé est destiné à notre service mais on va le partager auprès du cabinet du maire notamment. »

  • Quelles utilités trouvez-vous aux blooks ?

« Le Blook permet de rendre compte d’ une année – très particulière –  grâce aux publications facebook rassemblées dans 150 pages. Le blook est de qualité. Voilà un objet qui rend encore plus concret le travail d’une année, ce que le numérique ne permet pas.»

  • Avez-vous eu un retour d’usage positif ?

« Une semaine après avoir reçu le blook, nous avons déjà pu constater son utilité pour la recherche rapide d’anciennes publications. »

  • Pensez-vous à des améliorations pour nos livres ou nos services ?

« J’ai eu du mal à trouver le blook  consacré à la page Facebook et non au profil. Nous améliorerons la mise en page de la Une de notre prochain blook.. »

  • Pensez-vous commander à nouveau des blooks, et pour quelles occasions ?

« On pourrait envisager de recommander des blooks sur d’autres périodes.»

Le musée d’art contemporain de Lyon imprime des blooks pour sauvegarder les postes de ses réseaux sociaux !

Le musée d’art contemporain de Lyon, couramment dénommé « MAC » par les Lyonnais, est un musée lyonnais dont le bâtiment, partie de l’ancien Palais de la foire de Lyon fut réalisé par l’architecte Charles Meysson avant d’être modifié par Renzo Piano. le macLYON a choisi BlookUp pour garder une trace de cette année si “particulière”. 

Madame Muriel Jaby, la responsable du service communication du musée d’art contemporain de Lyon, a accepté de répondre à nos questions !

Pour commencer, quelles raisons vous ont amené à faire des blooks, à qui sont-ils destinés ?

« Ça fait plusieurs années maintenant qu’on garde trace de nos actions sur les réseaux sociaux par ce biais-là parce que c’est un contenu qui est extrêmement éphémère. 

Les contenus qui existent sur ces plateformes sont très importants et témoignent d’une activité très riche mais on trouve que c’est difficile de les archiver et de les valoriser dans le temps auprès du public.

Par la suite, ces blooks nous permettent de montrer la diversité de nos actions à notre direction mais aussi à la Ville de Lyon par exemple à l’Adjointe à la culture ou à la Direction de la communication. »

Quelles utilités trouvez-vous aux blooks ?

« C’est intéressant parce que ça nous permet de faire un panorama en choisissant la période qu’on vise et qu’on veut garder, surtout qu’au musée d’art contemporain de Lyon on a un fonctionnement particulier sous forme d’expositions temporaires. Par exemple, notre dernière commande était sur le dernier trimestre et ça correspondait aux quelques jours qui ont précédé l’ouverture des expositions qui ont eu lieu en octobre. 

De plus, on a fait des choix éditoriaux  assez différents sur notre compte Instagram c’est-à-dire qu’on ne duplique pas les mêmes posts sur les différents réseaux sur lesquels on est présent. Donc ça nous permet d’avoir un livre par réseau et de retracer aussi fidèlement ces spécificités-là. »

Avez-vous eu un retour d’usage positif ?

« Oui même en interne, au musée, on rend ces livres disponibles pour ceux qui veulent les consulter et il y a toujours des personnes qui sont intéressées. 

On les partage aussi aux réunions par exemple, et on a eu un excellent retour de la Ville de Lyon. »

Pensez-vous à des améliorations pour nos livres ou nos services ?

« Notre difficulté par exemple sur le livre Instagram, c’est qu’aujourd’hui on poste à chaque fois par 3 donc par ligne et la mise en forme que vous avez choisi pour le moment ne permet pas trop de refléter ça. C’est un post par page et on préférerait avoir sur une double page une vision des 3 posts. »

Pensez-vous commander à nouveau des blooks, et pour quelles occasions ?

« On souhaite continuer de la même façon à garder ces blooks comme témoignage de nos actions et ça va dépendre de nos expositions. »

La Ville D’Aix-en-Provence imprime des blooks pour garder une trace de cette année si “particulière” !

Aix-en-Provence, ville universitaire de la région Provence- Alpes-Côte-d’Azur, est symbolisée par le beau temps, les vacances inoubliables et la chaleur. Cette commune dynamique a choisi BlookUp pour garder une trace de cette année si “particulière”. Julien Ginoux est chargé de la communication digitale et community manager de la Ville d’Aix-en-Provence. Il a accepté de répondre à nos questions !

Quelles raisons vous ont amené à faire des blooks, à qui sont-ils destinés ?

« L’idée était de montrer à ceux qui ne nous suivent pas de manière régulière sur les réseaux sociaux notre travail. 

D’autre part, cela nous permet d’archiver toutes les communications que l’on publie  et d’avoir des archives papiers que l’on donne ensuite à notre service des archives municipales pour garder en mémoire notre travail. Ils nourrissent la mémoire de la Ville. Ces blooks sont notamment destinés aux élus et au maire qui ne consultent pas toujours les réseaux sociaux. »

Quelles utilités trouvez-vous aux blooks ?

« Les blooks nous permettent de regarder a posteriori, quelques mois après, l’état de notre travail et de l’analyser pour l’améliorer. Par ailleurs,ils prennent la forme de “carnets de bord”  qui racontent les aventures de la ville et son actualité. On entend souvent que les réseaux sociaux exigent une forme d’ultra-réactivité. Nous pensons qu’une collectivité doit aussi savoir proposer à ses abonnés un rythme moins intensif. Les blooks offrent un autre éclairage sur le rythme de nos publications. »

Avez-vous eu un retour d’usage positif ?

« Toutes les personnes qui ont consulté les blooks sont étonnées de voir le volume de travail établi et l’intensité avec laquelle la communauté nous suit à travers les engagements. C’est l’un des travers des réseaux sociaux : l’instantanéité qui s’oublie avec le temps.»

Pensez-vous à des améliorations pour nos livres ou nos services ?

« Quand on publie un diaporama, il y a toutes les photos qui sont affichées dans le blook,je préférerais qu’une seule photo apparaisse.  »

Pensez-vous commander à nouveau des blooks, et pour quelles occasions ?

« On va continuer notre abonnement avec BlookUp. 

En effet, l’idée de fond est de penser que les publications sur les réseaux sociaux ont une durée d’existence éphémère . Or,les blooks permettent d’arrêter le temps. C’est une chose formidable pour interrompre le flux continu d’informations qui défilent en ligne. Il est fondamental d’interroger tous les jours  sa pratique. Le pire étant de ne jamais s’arrêter pour réfléchir. »