Interview : Les livres des réseaux sociaux du Musée d’art contemporain de Lyon


Nous remercions Muriel Jaby, responsable du service de communication du Musée d’Art Contemporain de Lyon d’avoir pris le temps de répondre à nos questions au sujet des livres des réseaux sociaux du musée.

Voici trois questions que nous lui avons posées.


Quelle problématique a motivé l’utilisation d’un blook ?

Notre présence sur les réseaux sociaux a motivé l’utilisation des livres des réseaux sociaux de Facebook, Twitter et Instagram. Notre objectif était de permettre au personnel du musée de se rendre compte de notre activité sur les réseaux sociaux. Car tous n’ont pas de compte sur les réseaux sociaux où nous sommes présents.

Nous avions donc la volonté de pouvoir garder une trace de toute cette activité sous une forme papier. Un livre qu’on puisse faire circuler facilement au sein du musée. 

Les livres des réseaux sociaux du musée d'art contemporain de lyon
« Le livre a permis de se rendre compte du volume des publications”

Dans quel contexte utilisez-vous les blooks 

L’usage principal du Blook est pour de l’archivage. Il nous permet de garder une trace physique de l’activité numérique du musée. Nous avons commandé ces documents en lien avec une période d’exposition. Cela nous permet de garder la trace de tout ce que nous avons fait sur les réseaux sociaux pendant cette période.

Apporteriez-vous des améliorations à vos blooks 

Non. Ce que nous avons trouvé d’intéressant, est de pouvoir avoir une prévisualisation. et ensuite d’avoir la possibilité de finaliser le produit avant impression. Par exemple sur Instagram, nous publions souvent des galeries d’images et nous avons décidé de ne garder qu’une image à chaque fois. Donc cette possibilité de prévisualisation est très intéressante ! Nous avons aussi réalisé des couvertures en lien avec notre charte graphique.

« Nous en sommes très satisfaits, nous pensons qu’ils ont un très bon rapport qualité-prix »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.